Euskadi Basque Country
 
Euskadi Pays Basque
euskadi.eus

 

  1. Découvrez le Pays Basque
  2.  
  3. À propos d'Euskadi
  4.  
  5. Culture

Culture

Le Pays de la Culture

Tout genre de musique, cinéma, danse et théâtre. Au Pays basque, la culture parcourt tous les territoires grâce aux festivals de haute qualité. Alors que les stars internationales et les nouveaux réalisateurs se rendent au Festival International du Cinéma de Donostia-Saint Sébastien, Bilbao accueille les voix du bel canto pendant la saison d'opéra et Vitoria-Gasteiz reçoit les meilleurs musiciens du jazz, qui apparaissent aussi à Getxo et Donostia-Saint Sébastien.

Le Pays basque est, en plus, monumental. Des peintures rupestres aux constructions d'avant-garde, il offre un intéressant patrimoine historique et artistique. Les pierres romanes de la basilique d'Estibalitz, les grands temples et tours du Gothique, le baroque impressionnant du sanctuaire de Loiola, l'avant-garde basque à Arantzazu ou l'art contemporain de certains musées comme le Guggenheim ou l'Artium ne sont que quelques exemples de la richesse artistique de notre terre.

Fêtes, traditions et gastronomie

La culture de la maison basque ("caserío") se trouve à la base de la plupart des sports, fêtes et traditions traditionnels du pays, qui se sont adaptés aux temps modernes sans perdre leur essence. Les basques ont su transformer les activités du champ en compétition sportive et source de divertissement. Couper des bûches, faucher des prés, lever des pierres et même guider des troupeaux de brebis avec l'aide de chiens, ce sont des activités qui se sont institutionnalisées comme sports ruraux ou herri kirolak.

Certains de ces sports ont franchi les frontières du Pays basque et de l'Europe, comme dans le cas de la pelote basque et de ses différentes modalités. Les herri kirolak ne sont jamais absents des foires agricoles et des fêtes patronales, qui montrent également d'autres aspects du folklore basque, comme la musique et les danses traditionnelles ou les " bertsolaris ", des poètes improvisant en basque, la langue millénaire des basques.

Le goût pour la bonne table est culturel au Pays basque. On peut l'apprécier sur les marchés, dans les foyers, les restaurants et les sociétés gastronomiques. Une cuisine traditionnelle, basée sur des ingrédients de première qualité, et une cuisine d'avant-garde, qui a franchi les frontières locales, offrent aux visiteurs une variété, adaptée à tous les goûts.

L'euskara

L'euskara est une langue d'origine inconnue, puisqu'elle ne s'apparente à aucune des familles de langues d'Europe, ni à l'indo-européenne, ni à l'ouralique. Bien qu'on ignore la date exacte de son origine, la plupart des spécialistes coïncident sur le fait que c'est probablement la langue la plus ancienne du continent européen. Elle a été influencée par d'autres langues, comme le celte, le latin, le roman, le gascon, l'espagnol, etc., tout en leur apportant elle-même à son tour des éléments intéressants. L'histoire de la langue basque, jusqu'au XXe siècle, est l'histoire d'une langue qui perd progressivement sa part de territoire du sud au nord, à cause de différents facteurs historiques (politiques et économiques surtout). Actuellement, elle est préservée dans les territoires de Gipuzkoa, en Biscaye, en Alava, en plus des territoires du Pays Basque de l'État français, comme le Labourd, la Basse Navarre et la Soule.

La première oeuvre littéraire écrite date de l'année 1545, bien que les premiers mots écrits en langue basque apparaissent pour la première fois dans les Glosas Emilianenses du Xe siècle, écrites en langue romane espa-gnole. Cela est dû fondamentalement à ce que la littérature et la tradition populaire se sont surtout transmises oralement.

La récupération de l'euskera commence au XXe siècle, avec dans un premier temps la création de la première ikastola (école basque) en 1914, la fondation de l'Académie de la Langue Basque, Euskaltzaindia en1918, et le mouvement postérieur des ikastolas. C'est également à cette époque (1968) où se créent les bases de la langue basque unifiée.

La résurgence entamée dans les années 60 se consolide dans les années 80 et 90, lorsque l'euskera, en même temps que l'espagnol, devient l'une des deux langues officielles de la Communauté Autonome Basque, et les institutions publiques basques commencent à adopter des politiques de normalisation et d'encouragement à l'utilisation de cette langue, de telle sorte qu'au cours de ces vingt dernières années, la langue basque a connu une incorporation progressive de nouveaux pratiquants, ainsi qu'un élargissement de son implantation dans divers domaines sociaux et culturels: éducation, université, administration, médias, etc., constituant une offre de plus en plus étendue.