Euskadi Basque Country
 
Euskadi Pays Basque
euskadi.eus

 

Itinéraires

GR 38 Itinéraire du Vin et du Poisson

Informations générales

  • Départ: Oyón
  • Arrivée: Bermeo
  • Durée : 7 jours
  • Moyen de transport:

Thème:

culture
culture
nature
nature
Parcours de 166 km


Depuis les vignobles d’Oyón jusqu’au port de Bermeo, le GR-38 nous fait traverser le Pays Basque du Sud au Nord, à travers des paysages aussi divers qu’envoûtants. Tout le long de cet itinéraire nous aurons l’occasion de connaître l’histoire de nos ancêtres. Autrefois utilisée par les muletiers, la chaussée contient encore l’odeur des marchandises qui circulaient sur elle. Les charretiers avec leurs mules chargées de poisson frais ou en saumure partaient des ports de Bermeo, d’Ondarroa et de Lekeitio et au retour ils chargeaient leurs charrettes de blé, de sel, de vinaigre et de vin.

Cet itinéraire reconverti au tourisme et à la culture retrouve sa splendeur d’autrefois avec les nouveaux randonneurs de notre temps. Le parcours de 166 km démarre à Oyón et mène à Laguardia entre l’immensité des vignobles. Après avoir traversé les reliefs abrupts de la Sierra de Cantabria, le tracé se précipite vers Lagrán et Albaina, traverse le défilé d’Okina et entre dans la Llanada Alavesa à travers Estíbaliz. Il continue vers le lac d’Ullibarri Gamboa pour continuer ensuite sur l’ancienne voie du chemin de fer basco-navarrais. Après avoir traversé Legutiano, l’itinéraire quitte le tracé d’Alava aux lacs d’Urrunaga et d’Albina, c’est Otxandio qui nous souhaite la bienvenue en Biscaye. L’itinéraire monte à travers l’Urkiola majestueux et descend vers Durango où il nous conduit vers les reliefs d’Oiz.En traversant la Réserve de la Biosphère d’ Urdaibai, la randonnée nous emmène à la ville de Bermeo, arrivée de notre périple.

Les Ports d’Ondarroa et de Lekeitio établirent également des routes commerciales qui, du XVe siècle jusqu’au XVIIIe, les reliaient vers tous les points à l’intérieur de la province. Les chemins se rejoignaient à Santutxu qui menait au pied de la Sierra d’Oiz pour rejoindre le chemin qui arrivait de Bermeo.

Étapes de la route

Informations générales

  • Départ: Oyón
  • Arrivée: Bermeo
  • Durée : 7 jours
  • Moyen de transport:

Thème:

culture
culture
nature
nature
Parcours de 166 km


Depuis les vignobles d’Oyón jusqu’au port de Bermeo, le GR-38 nous fait traverser le Pays Basque du Sud au Nord, à travers des paysages aussi divers qu’envoûtants. Tout le long de cet itinéraire nous aurons l’occasion de connaître l’histoire de nos ancêtres. Autrefois utilisée par les muletiers, la chaussée contient encore l’odeur des marchandises qui circulaient sur elle. Les charretiers avec leurs mules chargées de poisson frais ou en saumure partaient des ports de Bermeo, d’Ondarroa et de Lekeitio et au retour ils chargeaient leurs charrettes de blé, de sel, de vinaigre et de vin.

Cet itinéraire reconverti au tourisme et à la culture retrouve sa splendeur d’autrefois avec les nouveaux randonneurs de notre temps. Le parcours de 166 km démarre à Oyón et mène à Laguardia entre l’immensité des vignobles. Après avoir traversé les reliefs abrupts de la Sierra de Cantabria, le tracé se précipite vers Lagrán et Albaina, traverse le défilé d’Okina et entre dans la Llanada Alavesa à travers Estíbaliz. Il continue vers le lac d’Ullibarri Gamboa pour continuer ensuite sur l’ancienne voie du chemin de fer basco-navarrais. Après avoir traversé Legutiano, l’itinéraire quitte le tracé d’Alava aux lacs d’Urrunaga et d’Albina, c’est Otxandio qui nous souhaite la bienvenue en Biscaye. L’itinéraire monte à travers l’Urkiola majestueux et descend vers Durango où il nous conduit vers les reliefs d’Oiz.En traversant la Réserve de la Biosphère d’ Urdaibai, la randonnée nous emmène à la ville de Bermeo, arrivée de notre périple.

Les Ports d’Ondarroa et de Lekeitio établirent également des routes commerciales qui, du XVe siècle jusqu’au XVIIIe, les reliaient vers tous les points à l’intérieur de la province. Les chemins se rejoignaient à Santutxu qui menait au pied de la Sierra d’Oiz pour rejoindre le chemin qui arrivait de Bermeo.