Biotope Protégé d'Itxina

Biotope Protégé d'Itxina

nature

Biotope protégé

Le massif d'Itxina (571 Ha.) se trouve à l'intérieur du Parc Naturel du Gorbeia et est un joli exemple d'une formation karstique, un phénomène géologique très présent dans l'orographie et le paysage de nombreuses montagnes basques. Dans les pierres calcaires à fort contenu en carbonate de chaux, l'eau de pluie a dissous peu à peu le rocher, pendant des millions d'années... Ces rochers si solides sont fortement solubles pendant de longues périodes de temps.

 

La pluie donne lieu à l'usure du rocher et provoque des fissures de plus en plus profondes. Elle se faufile dans les crevasses laissées par les érosions précédentes en profitant de la gravité et des points les plus solubles, au point de fissurer la surface de tout un massif montagneux et de la traverser par d'innombrables cours d'eau souterrains. Les plus anciens se présentent comme des grottes où l'eau ne circule plus, car celle-ci coule par des substrats plus profonds.

 

Du ciel, ce massif apparaît comme un plateau rocheux qui se distingue du reste, ses bords formant une crête comme s'il s'agissait de protéger l'intérieur concave. Le rocher le plus élevé de la crête est Lekanda (1.302 m) du côté oriental; au sud, Altipitatz et Arteta et au nord Aizkorrigane. Au pied de ce dernier, du côté extérieur, se dresse un groupe serré de pics pointus, les Atxas (du basque "haitza" = roc).

 

La partie nord-orientale du karst dispose de son accès le plus facile à travers "l'oeil d'Atxular", utilisé depuis toujours par les bûcherons et les bergers, qui ont à Itxina leur cabane et leur bergerie. Il n'est toutefois pas recommandable d'y pénétrer si ce n'est accompagné d'une personne qui connaisse la zone à la perfection, en raison de l'absence de chemins et de repères. Cette recommandation doit être spécialement suivie en cas de brouillard.

 

L'intérieur du massif est un grand labyrinthe de gouffres entourés de hauteurs rocheuses, crevassées et fissurées. Le paysage, surtout en automne lorsque les hêtres s'habillent de pourpre, est tout simplement magnifique, sans égal dans tout le Pays basque. Parmi les grottes, la plus célèbre est celle de Supelegor (l'une des 500 cavités creusées par l'eau dans le massif du Gorbeia), hantée par les personnages de la mythologie basque.

 

Observations

Des randonnées à travers le Biotope, des ascensions aux sommets qui l'entourent et de la spéléologie dans les différentes grottes sont quelques-unes des alternatives destinées à connaître cet espace protégé.

Informations utiles

Classification
Biotope protégé
Ville
Téléphone

Services

  • Grottes
  • Garde forestier
  • Interdiction de camper
  • Route sportive gymnastique