Euskadi Basque Country
 
Euskadi Pays Basque
euskadi.eus

 

  • Découvrez le Pays Basque
  • Que faire
  • Birding
  • Points forts

Birding

POINTS FORTS

Nombreuses sont les espèces d’oiseaux que l’on peut rencontrer sur la mer et dans les terres du Pays Basque espagnol. Les communautés des forêts, des campagnes, des montagnes, du littoral, etc. conservent des oiseaux facilement accessibles à tout type d’observateurs, quel que soit leur niveau d’expérience ou d'exigence. Les excellents équipements publics de leurs zones naturelles permettent un usage respectueux de l’environnement et un bon accès à l’information : sentiers, observatoires de faune, services de guides ou bureaux d’information en sont quelques exemples.

Parmi les multiples expériences ornithologiques possibles au Pays Basque espagnol, CINQ méritent une MENTION À PART :

1. Vous cherchez des oiseaux marins ou des cétacés ?

oiseaux marins CC BY-3.0-ES 2012/EJGV/Irekia-Gobierno Vasco/Mikel Arrazola
La côte basque, tour à tour bercée et malmenée par la mer Cantabrique, est située en plein sur les voies de migration des oiseaux de l’Atlantique oriental. Les amateurs d’observation de cétacés et d’oiseaux marins ont trouvé ces dernières années un allié dans la tradition marinière du peuple basque. Tant et si bien qu’actuellement, des services touristiques en bateau, avec accompagnement et guide, sont régulièrement proposés pour l’observation de la vie marine en surface : repérage de baleines et d’oiseaux marins.

Venus de partout, les amateurs cherchent l’opportunité de naviguer près des rorquals, des dauphins, des fous de bassan ou des stercoraires. La chance de pouvoir repérer sur l’eau les minuscules pétrels tempête, parmi une multitude d’espèces de mouettes et de puffins, attire chaque jour de plus en plus de public.

2. Des picidés dans leur élément

picidés CC BY-3.0-ES 2012/EJGV/Irekia-Gobierno Vasco/Mikel Arrazola
Les masses forestières basques ont favorisé la prolifération d'une grande diversité d'espèces de pics. Le pic mar, vedette du Parc Naturel d’Izki, est tout un symbole de la zone et une réclame pour les amateurs d’ornithologie à l’intérieur et hors du Pays Basque espagnol. La possibilité de repérer des pics noirs vient par ailleurs s’ajouter aux observations plus habituelles de pics épeiches, pics épeichettes, pics verts et torcols fourmiliers.

3. Des zones humides de tous types

zones humides CC BY-3.0-ES 2012/EJGV/Irekia-Gobierno Vasco/Mikel Arrazola
Zones humides côtières, marécages, lacs artificiels, lagunes naturelles, marais salants...toute une diversité de zones humides qui attirent tous les ans des populations nombreuses d’oiseaux aquatiques. La dynamique saisonnière de ces oiseaux permet aux amateurs d’observation de maintenir une activité ininterrompue tout au long de l’année.

Les équipements publics extraordinaires aménagés aux abords de ces zones humides offrent une accessibilité splendide à tout type d’intéressés. Des groupes de visiteurs de presque toutes les typologies peuvent apprendre et profiter de la vie en direct des ardéidés, anatidés, limicoles et de toute la cohorte d’espèces associées aux milieux aquatiques.

4. Des oiseaux rupicoles un peu partout

rupicoles CC BY-3.0-ES 2012/EJGV/Irekia-Gobierno Vasco/Mikel Arrazola
Le caractère escarpé des montagnes basques compense l’altitude discrète de leurs sommets. Falaises, ravins et défilés sont des éléments habituels au Pays Basque espagnol, tout comme les oiseaux rupicoles qui en font leur territoire.

Aigles royaux, vautours fauves, percnoptères et même le majestueux gypaète barbu, planent l’air farouche entre rochers et versants. D’autres espèces moins grandes mais pas moins attrayantes accompagnent ces géants aux envergures impossibles : les martinets à ventre blanc, les craves à bec rouge et les faucons pèlerins en sont quelques exemples.

Des espèces plus alpines comme l’accenteur alpin, le chocard à bec jaune, le pipit spioncelle, le merle à plastron ou l'oiseau-papillon viennent compléter la liste déjà longue des oiseaux les plus recherchés de nos sommets et de nos falaises.

5. Un recoin unique pour les oiseaux plus méditerranéens

oiseaux plus méditerranéens CC BY-3.0-ES 2012/EJGV/Irekia-Gobierno Vasco/Mikel Arrazola
Dans la partie la plus méridionale du Pays Basque espagnol, entre vignes, lagunes et montagnes, la Rioja Alavesa ouvre à l’amateur d’ornithologie un catalogue d’oiseaux représentatifs de toute une région climatique : la Méditerranéenne. En pleine vallée de l’Èbre, cette pittoresque contrée offre de grandes opportunités au voyageur le plus exigeant et aussi à celui qui aime à observer les oiseaux.

Les oiseaux les plus chatoyants et les plus méditerranéens trouvent ici leur bonheur. On peut ainsi observer : des martinets communs, des hérons pourprés, des petits-ducs scops, des guêpiers d'Europe, des huppes fasciées, des alouettes calandrelles, des traquets oreillards, des fauvettes passerinettes, des rémiz pendulines, des pies-grièches à tête rousse et des bruants ortolans.