Menu

Euskadi Pays Basque

 

Art & Culture

Patrimoine culturel

Vieille Ville de Pasai Donibane

  • Vieille Ville de Pasai Donibane (San Juan)

Vieille Ville de Pasai Donibane

La vieille ville de Pasai Donibane s'articule autour d'une seule et unique rue. Elle commence au niveau du quartier Bizkaia pour continuer jusqu'à la crique d'Alabortza. Les rues pavées et étroites dessinent un cadre particulièrement accueillant.

 

Commençons par le quartier de Bizkaia où nous pouvons admirer la Maison Platain, un bâtiment du XVIièmesiècle construit en pierre de taille et recouvert de briques. Elle conserve un intéressant avant-toit en pierre taillée et une galerie donnant sur le jardin contigu. La maison adjacente est du XVIIIième siècle, avec une façade sobre en pierre de taille, un avant-toit et des balcons ; est un exemple typique de construction mitoyenne édifiée sur un terrain profond et étroit. Nous pénétrerons ensuite dans la rue Donibane.

 

Au cours de notre promenade, nous trouverons d'étranges passages sous-terrains en dessous des maisons qui délimitent les secteurs urbains. De plus, il existe de nombreux bâtiments d'un grand intérêt qui attirent particulièrement l'attention. Au début de notre promenade nous pouvons apprécier l'église paroissiale de San Juan, qui présente une base en forme de croix latine et qui est construite en pierre de taille en grès.

 

En face de l'Église paroissiale se trouve également le palais Arizabalo, actuelle mairie et qui constitue une des constructions les plus importantes de l'endroit. Le Palais date probablement du XVIIième siècle, et est de style baroque. C'est un magnifique bâtiment ayant une base sensiblement carrée et un toit à quatre pentes. La façade principale possède une composition symétrique, et au centre se trouve un magnifique écusson où apparaissent deux tours.

 

Par ailleurs, de nombreuses maisons adornent les rues de la vieille ville. Elles sont classées par numéro et chacune d'entre elles possède des caractéristiques qui attirent l'attention. La Maison Miranda, de style Renaissance, est du XVIième siècle. Il s'agit d'un bâtiment présentant une base rectangulaire et un toit à trois pentes. Il se compose d'un rez-de-chaussée et de trois étages.

 

À noter que l'entrée est marquée par deux colonnes semi-encastrées sur le mur, et sur lesquelles apparaît un écusson. L'un d'entre eux correspond au lignage de San Millán de Zizurkil et l'autre, bien que très détérioré, pourrait être celui des Villaviciosa.

 

Et annexe à cette maison se trouve la populaire maison Gaviria mieux connue sous le nom de Maison Victor Hugo. Cette maison typique de Pasaia, avec accès direct à la Baie, a été construite au XVIIièmesiècle. À noter que Victor Hugo y séjourna lors de sa visite à Pasaia en 1843.

 

En sortant de la maison, nous passerons sous un porche et arriverons à l'embarcadère, en face duquel se trouve le sanctuaire 'Humilladero de la Piedad', formé par deux colonnes en pierre avec le fût cylindrique et de beaux chapiteaux maniéristes. Dans son intérieur se trouve un autel sur lequel repose une image constituée par une croix et l'Image de 'Ntra. Sra. de la Piedad' (Notre Dame de la Pitié).

 

Ce sanctuaire peut être considéré de style populaire Renaissance. Jadis, vers le XVIièmesiècle, les habitants de Pasaia y célébraient une fête avec les instruments typiques de notre terre, le 'txistu' (flûte à bec) et le 'tamboril' (tambourin).

 

À noter également que près de ce sanctuaire se dresse majestueusement le Palais Villaviciosa, magnifique maison de la Renaissance du XVIièmesiècle, avec des murs en pierre de taille bien façonnée. Sur la façade principale de ce bel édifice il y a une plaque commémorative du départ du Marquis de Lafayette, en 1777, pour la guerre d'indépendance américaine.

 

Au pied du sanctuaire partent des escaliers qui montent vers l'ermitage de Santa Ana, construction qui, depuis un promontoire, surveille l'entrée du port et de la baie. Bien que l'on ait très peu d'informations sur son origine, on sait qu'il fut reconstruit en 1758. Dans son intérieur on peut apprécier l'image de Sainte Anne qui fut acquise dans les Flandes en 1573, et emmenée par la mer jusqu'à Pasaia.

 

En descendant de nouveau les escaliers nous passons de nouveau sous un autre arc qui nous conduira vers la place de Santiago où nous admirerons une longue file de maisons, étroites et hautes d'architecture populaire et marine. Ces maisons, qui peuvent avoir trois, quatre et cinq étages, ont de grands balcons qui occupent toute la façade, normalement avec des balustrades en bois et peintes, tout comme la charpenterie, de différentes couleurs.

 

À noter que parmi ces maisons se dresse le bâtiment de l'ancien hôtel de ville (Casa Consistorial) datant de 1735 et de style baroque, avec une base rectangulaire et un toit à deux pentes, est un type de construction qui ne répond pas pleinement à celui des bâtiments des mairies basques qui offrent de grands arcs.

 

En sortant de cette place nous trouverons la Basilique Santo Cristo de Bonanza, première église paroissiale de Pasai Donibane (San Juan), au XVIIième siècle, et qui fut sous le patronage de San Juan de la Ribera. Sur la façade Ouest du Temple il existe une porte appelée "Lintxua". Elle était utilisée comme refuge les jours de mauvais temps, pendant l'attente des pêcheurs ou des marchands.

 

Elle présente une série de taillades ou de sculptures qui représentent divers types d'embarcations, dont la majorité du XVIIIième siècle et quelques-unes du XIXième siècle. Le retable de l'autel est d'un style baroque discret. Au centre de l'autel se distingue le 'Santo Cristo de Bonanza', qui pour sa chevelure rousse révèle son origine anglaise, une oeuvre probablement de Jerónimo Larrea (XVIIième siècle).

 

En suivant le chemin, avant d'arriver au bout de notre route, nous trouvons le Château de Santa Isabel, forteresse construite en 1621 pour protéger le port de Pasaia. Ces ruines que l'on appelle aujourd'hui Castillo Santa Isabel ont été construites sous les ordres de l'empereur Charles Quint pour protéger le port de possibles attaques de navires de guerre étrangers ou de pirates qui se déplaçaient dans les proximités de ce village.

 

Il faut souligner que toute cette zone se tourne vers la baie de Pasaia, et il est habituel d'y voir le départ et l'arrivée d'embarcations. D'autre part, les monts Ulia et Jaizkibel ont la fonction de protéger la zone.


Services: Toilettes / Installations pour enfants / Parking / Parc / Restaurant / Salle d'expositions / Salle de conférences

Offres

Accessibilité
Offres
Retour
Où?

Informations utiles

Type de ressource:

Édifices ou monuments d’intérêt

Type de monument:

Vieille ville

Adresse:

  - 20110  Pasaia

Téléphone:   +34 943 341 556 (Office du tourisme)Téléphone:  

+34 943 341 556 (Office du tourisme)

Courrier électronique:

turismoapasaia@oarsoaldea.eus

Période:

Moyen Âge